Bien préparer son bassin pour la saison, c’est la garantie d’un été en toute sérénité !

Mis à jour : 31 mai 2019


Bien préparer votre piscine en début de saison est une étape primordiale qui vous économisera bien du temps et des produits de traitement tout au long de la saison.

Voici donc quelques conseils pour réussir cette étape.


Mise en route piscine

1. Nettoyage de printemps

Dans un premier temps, si vous en possédez une, retirez la bâche d’hivernage de votre bassin et procédez à son nettoyage à l’aide d’un balai ou d’un jet d’eau. Veillez ensuite à ce que la bâche soit entièrement sèche pour la ranger.

Procédez ensuite au nettoyage du bassin :

Les margelles : utilisez un nettoyeur haute pression pour retirer l’éventuel dépôt de mousse dans les joints.

Le bassin : La présence de calcaire étant élevée dans notre région, il convient de nettoyer les parois de votre bassin à l’aide d’un produit spécifique (exemple :hth Banisol Extra)

Il permettra de retirer le tartre accumulé sur les parois mais aussi les traces de rouille éventuelles et tous les dépôts d’origine minérale.

La ligne d'eau : Utilisé un produit spécial (ex : hth Borkler Gel) et une éponge pour ligne d’eau. La texture gel du produit vous permettra une adhérence parfaite sur les parois verticales du bassin.

Filtration : Nettoyez les filtres des skimmers le pré-filtre de la pompe et votre filtre à sable ou à cartouche. Pour le filtre à sable vous pouvez utiliser hth Filter Wash. C'est un produit coloré qui vous permettra de bien visualiser le rinçage du filtre.

Ces étapes sont primordiales pour le bon fonctionnement de votre piscine. En effet, les dépôts de minéraux favorisent le dépôt et la prolifération d’algues sur les parois de votre bassin. Mieux vaut prévenir que guérir !

Remplissez ensuite votre bassin ou ajustez son niveau en cas d’hivernage actif.


2. Traitement de l'eau

Il est impératif maintenant d’équilibrer le pH, l’alcalinité et la dureté de votre eau. En effet, une eau saine passe par l’équilibre parfait de ces trois éléments. Utilisez une bandelette de test ou tout autre moyen pour vérifier leur valeur.

Ajuster le pH (hth pH+ et pH-), l'alcalinité (hth Alkanal) et la dureté de l'eau (hth Stop Calc).

Vos produits de traitement (chlore, brome, oxygène actif) ne pourront fonctionner correctement sans apporter une attention particulière à ces paramètres dès la mise en eau de votre bassin.


Afin d'apporter un taux de désinfectant suffisant à votre eau, Effectuer une chloration choc (hth Shock) Privilégiez le chlore non stabilisé pour les chloration choc afin d'éviter toute sur-stabilisation de votre bassin. (voir notre dossier sur la sur stabilisation).

Faites tourner la filtration en continue durant 24 à 48h pour assainir l'eau.

Si vous disposez d'un traitement automatique, vous pouvez le mettre en service (électrolyseur, réacteur UV, pompe doseuse redox ou oxygène actif...)

Si vous traitez au chlore, utilisez des galets de chlore lent ou multi-actions, (hth Regular ou hth 5 Actions.)

Attention, si vous disposez d'un liner ou liner armé vous devez utiliser du chlore sans sulfate de cuivre pour éviter toute coloration du revêtement. (hth 5 Actions spécial liner).

Une semaine plus tard, utilisez un anti-algues (hth Kleral) afin prévenir de l’apparition d’algues.

Tout au long de la saison, pensez à vérifier régulièrement l’équilibre de votre eau et corrigez les valeurs si nécessaires.

Après l’effort le réconfort, vous pouvez maintenant profiter de votre piscine en toute sérénité.


#miseenroute #piscine #hth #traitementeau #2019

0 vue